Étiquettes

, , , , , , , , , ,

Dans mon placard, le bicarbonate de soude est utile pour ma santé, ma beauté, mon hygiène, ma maison et même mon jardin. Et il a même sa place dans ma cuisine ! Bio, bien sûr.

En paquet, pour l’usage externe et ménager, et en boite « alimentaire » pour cuisine, et usage interne. Il  coûte peu et fait beaucoup ! Et qui plus est,  il ne pollue pas.


C’est un produit qui va remplacer bon nombre d’autres produits. De belles économies. Et la garantie de ne pas m’intoxiquer avec ces produits souvent toxiques.

  • Dans ma cuisine :

Il remplace la levure pour la confection de mes gâteaux ; rajouté à l’eau de cuisson des légumineuses, ou des choux, (une pincée), il en accélère la cuisson, en améliore la digestibilité, et neutralise les odeurs. Dans l’eau de cuisson des légumes verts, il permet d’en garder la couleur. Dans une sauce tomate ou un plat ou jus de fruit acide, il neutralise l’acidité si mon estomac est  fragile. Je m’en sers pour aussi pour laver fruits et légumes.

Dans mon frigo, une coupelle renouvelée régulièrement, absorbe les odeurs.

  • Entretien de ma maison :

Je nettoie tout (avec un peu d’eau): plans de travail de la cuisine, four, évier, robinetterie, plaque vitrocéramique, casseroles, machine à laver vaisselle et linge (je fais tourner à vide de temps en temps /eau chaude), verres, plastiques, argenterie, métaux, vaisselle à la main ; toilettes, salle de bain… (Merveilleux anticalcaire).

Je saupoudre mon matelas  de temps en temps. Je laisse agir une heure et aspire… – contre les acariens ! Je fais pareil sur mes fauteuils… (Faire un test dans un coin avant de faire toute la surface… pour voir si la couleur et le tissu supportent !) Ravive les couleurs.

J’en mets aussi quelques pincées dans le vase de fleurs fraîches pour les conserver plus longtemps ; dans un bol, dans mon placard à chaussure pour absorber les odeurs ; dans ma machine à laver, en complément de la lessive, pour les textiles ordinaires (une petite poignée) – désodorise, nettoie.

Je l’ai même testé contre l’invasion des fourmis : radical (poudre disposée sur leur passage). Et comme fongicide pour mes plantes (environ 1 C à S dans un litre d’eau à renouveler au bout de quelques jours.)

  • hygiène corporelle

J’ai du bicarbonate de soude dans un bocal en verre, à côté de ma brosse à dents. Idéal pour l’hygiène buccale : neutralise les acides, les odeurs, prévient donc les caries, efficace contre mycoses, aphtes, inflammation des gencives et bobos divers… (En  bain de bouche 1 C à C dans 1 verre d’eau, garder plus ou moins longtemps dans la bouche suivant le problème et recracher ; se gargariser si mauvaise haleine.).

Le bicarbonate de soude remplace mon dentifrice de temps en temps (suivant  sensibilité… il peut être légèrement abrasif). Blanchissant, assainissant.

Une poignée dans mon bain pour avoir la peau douce, en peeling (avec un peu d’eau faire une pâte) sur mon visage ou sur mon corps, en douceur sur une peau saine.

Dans une 1 l d’eau, 1 C à S. de poudre : et voilà ce que j’ai trouvé de mieux pour mon hygiène intime. J’ai banni tous les autres produits. Lavage à l’eau et rinçage avec cette eau au bicarbonate de soude. Je n’ai plus de problème depuis (mycose, irritations…).

Il remplace aussi mon savon, en alternance avec l’argile.

Il remplace mon déodorant. Un peu de poudre dans de l’eau dans le creux de la main, sous les aisselles…

Il remplace parfois mon shampoing.

  • Dans ma pharmacie :

Par voie interne, il faut faire attention car le bicarbonate de soude contient du sel (si on souffre de maladies liées au sel, ne pas en absorber trop ou demander à son médecin) ; toujours essayer en petite quantité avant de l’utiliser. Pris en quantité, il peut être laxatif.

Problème digestif : son utilisation était courante avant que l’industrie pharmaceutique ne pense qu’à ses bénéfices. Je l’ai testé suite à mauvaise digestion, et brûlure d’estomac : époustouflant.  A titre occasionnel, bien sûr, en cas de repas copieux ou d’aliments qui  » passent mal »… (1 C à C. dans 1 verre d’eau, boire une gorgée, et si ça ne passe pas, en boire une autre etc.) Il suffit souvent d’une seule gorgée !… Et comme on dit, bien sûr  » si le problème persiste… consulter… »

Pour les petits bobos, bicarbonate de soude en pâte ou en bain local : boutons de fièvre, eczéma, brûlures, mycoses …  Verrues (application à renouveler au long cours).

Il faut faire preuve de bon sens et essayer. Moi, je l’ai adopté. Et j’en ai toujours un stock à la maison.

Le produit se conserve bien et en cas de coup dur, il remplacera bon nombre de produits courants, si vous n’avez pas fait la place dans vos placards avant ! Le survivaliste, ou la personne prévoyante a tout intérêt à stocker ce produit.

© Viktoria, La révolution des placards, 2018

Publicités