Etre prêt

Etre prêt… réaliste, pas pessimiste. Je me prends en main et n’attends pas tout des autorités.

Mon placard est aussi rempli de  bon sens.  Le bon sens n’est pas pessimiste. La prudence est pleine de bon sens.

Par tous les temps,  et pas simplement ceux qui courent, il vaut mieux se préparer au pire. Un événement inattendu… et bien content d’avoir fait preuve d’un peu d’organisation.

Les kits de secours ou des réserves alimentaires sont obligatoires dans certains pays. En France on est assez mal informés. On est Zen… Les nuages radioactifs ne nous atteignent pas, c’est bien connu ; peu de français pourraient donner le nombre inquiétant de centrales nucléaires implantés sur notre petit territoire… Les tremblements de terre, ce n’est pas pour nous… Il faut vraiment se poser la question de savoir ce qu’il faut faire pour sa propre sécurité. En cas de problème il faut pouvoir agir en attendant les secours. Il aura fallu  les attentats pour se soucier de proposer des cours de secourismes dans certaines écoles, par exemple. Cela devrait être une formation obligatoire, plus utile que de savoir par cœur la date de la bataille de Marignan ! En Allemagne, le gouvernement parle d appeler la population à constituer des stocks de vivres pour 10 jours et d’eau pour parer à des attentats ou autre catastrophe. La Croix Rouge propose maintenant un listing pour composer son kit  » préparation à la catastrophe »…

POSITIVE et sois tout simplement prêt. C’est très simple. 

Dans mon placard,  je range une réserve de nourriture et d’eau. Ce que je consomme habituellement. Je réapprovisionne constamment ma réserve  et consomme les produits dont les dates de péremption approchent – quantité fonction du nombre de personnes du foyer. Je dois pouvoir tenir un certain temps, à déterminer suivant la perception du risque de chacun, le lieu d’habitation … de quelques jours à quelques semaines… Pour certains quelques mois.

Dans mon placard, je range un kit de survie. Un investissement qui pourrait être très rentable, peut-être le plus rentable qui soit si un jour il sauve des vies. Et le seul investissement que je préférerais ne jamais rentabiliser ! Ce kit contient l’indispensable : je dois pouvoir l’emporter avec moi. (Voir  détails en sous-liste).

Au fil des articles, nous reviendrons sur les différents kits de secours à préparer (pour la voiture, et suivant sa zone géographique etc.).  Et sur ce qu’il faut avoir en stock chez soi, si on doit y rester confiné.

 

Publicités